Perte de cheveux chez les hommes – Dix mythes

Mythe 1: La perte de cheveux est effectuée de manière aléatoire.

Réalité: Faux. La perte de cheveux liée à l'alopécie androgénique, la forme de calvitie la plus courante, progresse de manière prévisible. Ainsi, les femmes présentent un amincissement général sur le dessus de la tête, tandis que pour les hommes, les bords s’éloignent progressivement du visage jusqu’à prendre la forme de M. Si la calvitie persiste, les cheveux sur le dessus de la tête risquent également de tomber.

Mythe 2: La perte de cheveux peut commencer à tout âge.

Réalité: En général, la perte de cheveux ne commence qu'après la puberté. Pour les hommes, 95% des cas de perte de cheveux sont imputables au phénomène héréditaire appelé "alopécie androgénique" ou calvitie commune. A l'âge de 50 ans, la moitié des hommes présentent un certain degré de calvitie. Chez la femme, la chute des cheveux, particulièrement observée après la ménopause, touche entre 40 et 50% des femmes.

Mythe 3: Les hommes chauves sont moins virils.

Réalité: Voici un mythe qui remonte à des milliers d'années. Aujourd'hui, l'industrie publie et entretient en permanence des images d'hommes aux cheveux tentants, prospères, forts et puissants.

Bien qu’il n’existe aucune preuve scientifique liant calvitie et virilité, des études montrent que les hommes chauves sont généralement moins satisfaits de leur apparence physique et ont l’impression d’être plus âgés que leur âge.

Mythe 4: Les cheveux ne reviennent pas.

Réalité: Les cheveux peuvent repousser selon l'origine de la calvitie. Généralement, les cheveux repoussent lorsque la perte de cheveux sub-jacente se termine: événement stressant, maladies telles que cancer ou lupus, chirurgie récente, infection, prise de drogue ou médicaments, prive de nutrition ou d'un régime alimentaire trop strict. Cependant, l'alopécie androgénique doit être traitée rapidement. Plus la perte de cheveux est traitée tôt, meilleures sont les chances de succès.

Mythe 5: Les femmes ne perdent pas leurs cheveux.

Réalité: Les femmes perdent leurs cheveux dans la même proportion que les hommes, mais généralement de manière moins significative. Ainsi, à la ménopause, entre 40 et 50% présentent un certain degré de calvitie lié à l'alopécie androgénique. La calvitie féminine apparaît surtout sur le dessus de la tête et des côtés. La perte de cheveux est plus diffuse et affecte une plus grande surface que chez les hommes. Contrairement aux hommes, les femmes ne présentent généralement pas d'assiettes vides, mais plutôt un amincissement de la chevelure. Bien que la calvitie féminine puisse survenir dès la puberté, elle apparaît généralement après la ménopause.

Mythe 6: Pour avoir des cheveux en bonne santé, il faut consommer beaucoup de protéines.

Réalité: Bien qu’il soit composé principalement de protéines, le cheveu a besoin, pour être en bonne santé, du même rapport de protéines, de lipides (teneur en graisse), de glucides (sucre), de vitamines et de minéraux que le reste du corps. Une alimentation diversifiée en quantité suffisante est la clé pour rester en bonne santé et avoir des cheveux d'apparence saine.

Mythe 7:

a) Si mon père perd beaucoup de cheveux, ce sera la même chose pour moi.

b) La calvitie est un caractère génétique transmis par la mère.

Réalité: Il est vrai que la prédisposition à la calvitie est héréditaire. Cependant, on peut hériter de la calvitie de son père aussi bien que de sa mère. On croit généralement que la calvitie est associée à des gènes. De plus, la calvitie étant un caractère dominant, les personnes nées avec ces gènes sont susceptibles de présenter une calvitie précoce ou tardive à un certain degré.

Mythe 8: Le fait de se raser et de couper les cheveux a des conséquences sur la croissance et la texture des cheveux.

Réalité: Des recherches ont montré qu'aucune de ces activités n'avait d'effet sur la croissance et la texture des cheveux.

Mythe 9: Tous les hommes s'attendent à perdre leurs cheveux et c'est pourquoi la calvitie ne les dérange pas.

Réalité: Des études ont révélé que la calvitie peut paraître particulièrement déconcertante pour beaucoup d'hommes. En effet, un grand nombre d'hommes chauves sont préoccupés par leur état et moins à l'aise dans leurs relations avec les autres et, par conséquent, se sentent déprimés. Certains doivent même demander l'aide d'un professionnel pour surmonter les effets psychologiques de la calvitie.

Mythe 10: Rien ne peut être fait contre la perte de cheveux.

Réalité: Cette affirmation était vraie il y a quelques années. Mais beaucoup de progrès ont été accomplis depuis la lutte contre la calvitie. En fonction de l'importance de la perte de cheveux, un médecin peut prescrire différents médicaments pour contrer le problème.


Achetez nos produits naturels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code