Traitement contre la perte de cheveux – Causes de la calvitie chez les hommes – Transplantation de cheveux

Traitement de perte de cheveux chez les hommes – Pourquoi les hommes perdent-ils leurs cheveux?

Beaucoup d'hommes souffrent d'alopécie à un moment de leur vie; en fait, les recherches indiquent que 4 hommes sur 7 sont porteurs du gène de la calvitie. La calvitie peut commencer à différents âges; la plupart des hommes en souffrent vers l'âge de 35 ans, mais il existe aujourd'hui plusieurs cas de perte de cheveux précoce chez les hommes, commençant dès l'âge de 20 ans. La transplantation de cheveux est en train de devenir une pratique médicale très courante, car les hommes cherchent des solutions pour enrayer la chute des cheveux. Beaucoup d'hommes supposent que la calvitie est le résultat d'un excès de testostérone, mais ils ont complètement tort. Nous étudierons en profondeur cette hormone responsable de la calvitie masculine, à savoir l'alopécie androgénique, ainsi que d'autres facteurs qui la provoquent. Cela vous rendra plus éclairé et bien informé pour mettre en place des mesures préventives contre la perte de cheveux suffisamment tôt.

Causes courantes de la perte de cheveux chez l'homme

Alopécie androgénique déclenchée par Di Hydro Testosterone (DHT)

Il s’agit d’un motif de cheveux clairsemés chez l’homme qui se traduit par une chute des cheveux et une couronne amincissante laissant un anneau en fer à cheval à l’arrière et sur les côtés de la tête. Ceci est causé par une hormone appelée dihydtestestostérone (DHT), qui affecte également la croissance des cheveux et la prostate. La DHT agit sur les follicules génétiquement vulnérables, les obligeant à raccourcir, miniaturiser et même disparaître depuis l'amincissement dans des zones spécifiques du cuir chevelu jusqu'à ce que les cheveux cessent complètement de pousser. Cependant, les cheveux à l'arrière de la tête sont moins sensibles à la DHT et plus permanents. Lors de la greffe de cheveux, les cheveux permanents sont transplantés dans la zone de calvitie et, comme les follicules conservent leurs caractéristiques de résistivité aux effets de DHT, ils continuent à pousser normalement.

Pour prévenir les effets de la DHT, des médicaments tels que Rogaine (minoxidil) et Propecia (finastéride) peuvent être pris pour inverser la miniaturisation.

Stress physique et émotionnel

Stressant physiquement les mèches de cheveux en tirant très fort sur les cheveux, soit en tressant, soit en formant une queue de cheval, appelée alopécie de traction, et d'autres activités comme le coiffage excessif utilisant beaucoup de chaleur ou des produits chimiques corrosifs provoquent la perte des cheveux en affaiblissant les mèches qui se détachent. Certaines personnes ont aussi l'habitude de se couper les cheveux sans le savoir; c'est ce qu'on appelle la trichotillomanie; une habitude qui entraîne une alopécie.

La chimiothérapie ciblant les cellules à croissance rapide affecte la phase de croissance des cheveux, ralentit leur croissance et finit par les éclaircir. La radiothérapie du cuir chevelu provoque des traumatismes dans les zones touchées, provoquant la calvitie. Des expériences stressantes telles que des accidents, des maladies graves, une intoxication chirurgicale, provoquent une perte de choc temporaire lorsque de nombreux cheveux entrent en phase de repos en même temps que des effluvions télogènes, ce qui entraîne une chute importante et une calvitie.

Les périodes de stress émotionnel telles que le décès d'un être cher, les séparations et le divorce peuvent également entraîner la perte des cheveux.

Médicaments et drogues

Certains médicaments qui affectent l'équilibre hormonal naturel peuvent entraîner une perte permanente ou temporaire des cheveux. Ces médicaments sont par exemple les stéroïdes anabolisants et les médicaments utilisés pour soigner la pression artérielle, l'acné, le diabète, les anticoagulants, les antidépresseurs, les maladies cardiaques, le cholestérol et les infections mycotiques.

Perte de cheveux saisonnière

La perte de cheveux saisonnière se produit au cours des changements de saison, car la peau tente de s’ajuster au nouveau temps. La perte de cheveux est maximale en hiver, le cuir chevelu devient trop sec et squameux et jette les cheveux. En été, la peau transpire beaucoup, bloquant les pores et empêchant la croissance des cheveux. Les rayons UV excessifs du soleil endommagent les cheveux.

Maladies du système immunitaire et hypothyroïdie

La glande thyroïde régule le métabolisme du corps en libérant certaines hormones. Les anomalies congénitales et l'ablation de la glande thyroïde sont à l'origine de l'hypothyroïdie, qui produit certaines hormones, ce qui entraîne une perte inégale appelée alopécie areata.

Les maladies où le système immunitaire attaque les tissus sains du corps sont appelées maladies auto-immunes, telles que le diabète et l'arthrite. L'alopécie cicatricielle est la perte de cheveux résultant de l'attaque du système immunitaire sur les follicules pileux provoquant des cicatrices de perte permanente de cheveux.

Mauvaise nutrition

Les cheveux sont fabriqués à partir de protéines appelées kératine. Une mauvaise nutrition affecte la croissance des cheveux. Les carences en nutriments comme les protéines, le fer, la vitamine B, le zinc, la biotine. Un apport excessif en vitamine A peut également entraîner une perte de cheveux.

Les infections

Une infection fongique courante du cuir chevelu est communément appelée ver de ceinture (tinea capitis), due à une mauvaise hygiène et entraîne une perte de cheveux. Autres infections provoquant une syphilis secondaire à l’alopécie, une dissection de la celullite et une folliculite. Dans un cuir chevelu plus gras, un acarien microscopique appelé Demodex follicullorum est susceptible de prospérer. il se nourrit de sébum, privant les cheveux de leurs nutriments, provoquant ainsi un amincissement et une chute.

Mode de vie malsain

De mauvaises habitudes comme le manque de sommeil, le tabagisme et la consommation excessive d'alcool peuvent également nuire à la croissance des cheveux. Le monoxyde de carbone issu de la fumée empêche la circulation d'oxygène dans les follicules, tandis que la consommation excessive d'alcool provoque la déshydratation, empêchant ainsi le corps d'absorber les nutriments essentiels.


Achetez nos produits naturels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code